Mermoura

Même si la région de Guelma, relevant de la Wilaya II historique, a connu de nombreuses batailles durant la glorieuse Révolution de novembre, celle de
Djebel Mermoura, le 28 mai 1958, demeure la plus importante,voire la plus retentissante, de l’avis des moudjahidine et des enfants de chouhada qui ont participé massivement hier à la cérémonie de célébration du 55e anniversaire de ce haut fait d’armes de la lutte de Libération nationale. Et pour cause ! Selon les chiffres communiqués par l’annexe du musée du Moudjahid de Guelma,
plus de 500 soldats ennemis sont morts ont une dizaine d’officiers, parmi lesquels le colonel Jean-Pierre, chef des opérations militaires, alors que les pertes matérielles sont tout aussi importantes, notamment 3 avions T6 et un hélicoptère Alouette qui ont été abattus. Du côté des moudjahidine, plus de 80 éléments de l’ALN sont tombés au champ d’honneur, parmi lesquels figurent les chouhada Khelifa Khalfa, Tahar Dahmine, Mustapha Bouedrouâ, Mohamed El-Harroudi. La commune de Bouhamdane, relevant de   la daïra de Hammama Debbagh (ex-Meskoutine) s’est parée de ses plus beaux atours pour accueillir l’événement organisé par la  wilaya de Guelma, en collaboration avec l’association culturelle et historique Machaâl Echahid. Présidée par M. Larbi Merzoug, wali de Ghelma, la cérémonie de commémoration de cette bataille historique de Mermoura a vu la participation de l’ensemble des autorités civiles et militaires de la wilaya. À cette occasion, les nombreux participants ont suivi avec émotion le programme de célébration habituel, avec la levée des couleurs, suivie du dépôt d’une gerbe de fleurs au pied de la stèle grandiose plantée au sommet de la côte abrupte de Mermoura, et dédiée aux glorieux chouhada de la bataille historique. Le représentant de l’ONM a prononcé, à cet effet, une importante allocution dans laquelle il a rappelé ce haut fait d’armes de la glorieuse  Révolution de novembre et les lourds sacrifices consentis par le peuple algérien en vue de recouvrer ses droits à la liberté. M. Mahmoud Guemama, membre connu de l’APN, a saisi, à cette occasion, pour transmettre le message des populations touaregs aux Algériens, dans lequel, elles affirment leur attachement ferme et constant à l’unité nationale, à la paix et à la stabilité du pays. La cérémonie s’est poursuivie avec la remise des cadeaux symboliques aux moudjahidine et aux enfants et proches des glorieux chouhada, avant de permettre aux autorités locales, représentées par le wali de Guelma, d’effectuer une visite d’inspection et de travail à travers plusieurs communes de la wilaya, où il a inauguré deux centres de santé au nom des chouhada de la bataille de Mermoura et un nouveau pont à Rokmia.

Descargar musica